Première rencontre

Première rencontre, dîner en tête à tête ? On se pare, on s’y prépare. Sans forcément sortir le grand jeu. Il suffit juste de maîtriser les lois de l’attraction. Notre check-list séduction pour vous messieurs. Comment faire pour que la première rencontre se passe bien. Que signifie les gestes et les postures de la personne lors du rendez-vous.

 

Retour aux rubriques Aumasculin-Loisirs / Aumasculin-Mode / Aumasculin-Société / (Jobbing, Gagner de l'argent, Faire des économies, Ouvrir un commerce, Vendeur à domicile indépendant, Enseignement et l'enfant, ETC )/ Aumasculin-High-Tech / Aumasculin-Psycho-Love-Sexo / Aumasculin beauté-santé-Bien-être( Nutriment, aliments-médicament) ETC

et à la page d'acceuil :   Retour Aumasculin-mag >>>

 

Retrouvez toutes les rubriques et les sujets ( Jobbing- service entre particuliers, Faire des économies ( AMPAP ,achat groupé) , Gagner de l'argent , enfant et l'enseignement, ouvrir un commerce, Vendeur à domicile indépendant, Le crowdfunding, ETC ) sur Aumasculin-Société >>>

*************************************************************************

Actualités

 

A faire absolument lors du premier rendez-vous coquin ou de la première rencontre sérieuse

Il y a plusieurs choses, plusieurs astuces que chaque célibataire ou chaque personne mariée ou en couple à la recherche de l’infidélité devraient faire lors de son premier rendez-vous. Mais, pour réussir dans une nouvelle relation, ou simplement sublimer une relation adultère naissante, il y six points qu’il faut absolument suivre. En suivant ces six conseils faciles et simples d’application, on s’assure un rendez-vous réussi de bout en bout à tous les coups.

Vous voilà arrivé à votre premier rendez-vous avec une personne rencontrée sur un site de rencontre en ligne. Si vous êtes un homme, vous avez pensé à planifier votre première sortie de bout en bout en ayant suivi nos instructions proposées ici. Maintenant que vous êtes en face l’un de l’autre, que vous faut-il faire pour détendre l’atmosphère et faire jouer votre charme ?

1. Plantez l’idée sur une prochaine rencontre à venir

La plupart des gens ne font pas cela. Si vous avez rencontré la personne sur un site de rencontre adultère, comme Snap Adultère ou Infidèles, ce n’est peut-être pas nécessaire à 100%...quoi que. Il est en réalité important de faire référence à des rendez-vous futur. Cela va permettre à l’autre personne de se projeter dans l’avenir et de donner l’impression de construire une relation pérenne. De plus, la plupart des femmes ne sont pas prêtes à coucher le premier soir si elles savent qu’il n’y aura pas de lendemain. Si au contraire vous évoquer la possibilité de vous revoir, toutes les portes peuvent être ouvertes….

Le plus facile dans ce cas est de trouver les centres d’intérêts de la personne en face de vous et de discuter d’un endroit ou d’une situation où vous pourriez passer du temps ensemble et qui soit lié à ce centre d’intérêt. Par exemple, imaginez que votre rencontre du soir vous parle de sa passion pour les comédies romantiques. Il n’y a pas plus facile que d’embrayer sur le fait qu’un nouveau film sympa dans le thème est sorti au cinéma, et de discuter du fait d’aller voir celui-ci ensemble….

A défaut de trouver un centre d’intérêts, et comme vous vous êtes rencontrés sur internet, il y a toujours la possibilité de prévoir chez vous ou chez lui/elle une soirée DVD sur le thème d’une rencontre en ligne. Pour ce faire, consultez notre section sur les reviews des films de rencontres en ligne.

2. Adoptez une attitude relax pour générer une atmosphère de confort

Le confort est important pour générer une relation de confiance entre vous. Donc, dès le moment ou vous rencontrez l’autre personne, vous devez toute faire pour la mettre à l’aise. Le plus facile est de lancer l’autre personne sur des sujets qu’elle aime et qu’elle apprécie. Par exemple sa via actuelle, son passé, ses projets pour le futur, toute des choses que la personne en face de vous maitrise.

En même temps, adoptez une attitude détendue vous-même. Regardez l’autre personne dans les yeux en ayant confiance en vous et en écoutant attentivement. N’essayez pas de penser à ce que vous allez dire mais concentrez-vous sur l’écoute !

3. Attention aux fausses questions pour vous déstabiliser

Il est probable que ce ne soit pas le premier rendez-vous, ni pour vous, ni pour le ou la célibataire éventuelle en face de vous. Vous avez tout deux logiquement une idée de ce que vous voulez et de ce que vous ne voulez pas. Et, logiquement, les questions que vous allez vous poser mutuellement seront inconsciemment aiguillées en ce sens, et peuvent être déstabilisantes.

Le plus important est de répondre avec sincérité. N’essayez pas d’esquiver le sujet, mais soyez fier de ce que vous êtes. Si on vous demande par exemple le nombre de partenaire sexuels que vous avez eu, pas besoin de trouver un chiffre pour plaire, s’il n’y en a eu aucun, dites-le en expliquant que vous cherchez la bonne personne. S’il y en a eu beaucoup, dites-le en expliquant que vous essayez de trouver la bonne personne mais sans résultat jusqu’à présent.

4. Construisez une interaction qui gagne en intensité et en attractivité

Lors du premier rendez-vous, il y aura probablement des questions bateau que chaque personne étrangère pose à une autre lors d’une première interaction. Ou habites-tu ? D’où viens-tu ? As-tu des frères et sœurs ? Est-ce la première foire que tu rencontres quelqu’un sur un site de rencontre adultère ? Etc. Celles-ci ne sont pas vraiment importantes car elles n’apportent pas grand-chose à la construction d’une attraction entre deux personnes, mais seront de toute façon posées. Le plus important est, durant cette période, de faire monter l’intrigue et piquer la curiosité de l’autre. Pour ce faire, deux choses à mettre en place. Premièrement, prévoyez des réponses hors normes aux questions habituelles. Si on vous demande si vous fréquentez depuis longtemps des sites de rencontres, répondez sincèrement et terminez par une note d’humour ou de charme comme : « oui, mais c’est la première fois que je rencontre une personne aussi charmante que toi » ou « non, mais si toutes les femmes sont aussi jolies que toi, j’ai vraiment raté quelque chose.. ». Deuxièmement, jouez sur votre non verbal. Esquissez un sourire plus appuyé de temps à autre ou regardez le/la dans les yeux sur une durée plus longue pour faire monter la pression….

5. Utilisez votre corps pour parler et étendez-le au touché

Une chose primordiale pour ne pas passer pour un bon copain ou une bonne copine tout en montrant votre confiance en vous est de joindre le geste à la parole lors de vos interactions. Le fait d’utiliser votre corps tout entier pour décrire une situation permet de légitimer votre discours et lui donnez plus de consistance. Par exemple, n’hésitez pas à vous lever pour décrire un point de vue, ou utiliser des mouvements amples avec vos mains et vos bras pour donner une emphase à votre idée.

Utilisez votre corps jusqu’à toucher l’autre personne. Si vous voulez marquer un point d’attention sur un point de vue que vous avez, vous pouvez marquer le coup en touchant l’autre personne sur l’épaule ou le bras. N’hésitez pas à mentionner une particularité de l’outfit de votre rencontre du soir pour l’utiliser comme prétexte pour la toucher. Par exemple, comme ses boucles d’oreilles sont jolies et particulières (profitez-en pour les prendre en main en lui effleurant la joue) ou comme sa chemise est belle et élégante (utilisez cette excuse pour sentir la texture en touchant légèrement son bras ou son cou). Le fait de faire cela sera aussi un bon indicateur sur l’intérêt de l’autre. Si il ou elle se laisse faire sans se retirer, c’est qu’il y a une attirance certaine !

6. Décidez de changer d’endroit et sortez pour aller ailleurs

Il est toujours important pour les hommes de prendre la direction des opérations. Les femmes aiment avoir quelqu’un qui prend les choses en main et sache ce qu’il fait. Faites leurs donc ce plaisir et proposez leur d’aller prendre un verre ailleurs. Si votre soirée a été bien planifiée, vous savez d’ailleurs ou vous allez après et comment se finira celle-ci…..

*************************************************************************

Emotions : comment bougez-vous la tête 

 La communication non verbale est d’une grande importance : dans ce contexte, les mouvements de la tête jouent un rôle majeur.

Notre posture, nos gestes, nos attitudes, disent beaucoup de ce que nous ressentons. En un regard, sans qu’aucune parole n’ait été échangée, nous pouvons percevoir instinctivement l’état émotionnel de la personne qui nous fait face (la nervosité ou l’abattement, par exemple). Qu’en est-il de la tête ? Pas du visage, pas des expressions faciales, mais des mouvements de la tête ? Une équipe canadienne (université McGill) a conduit une expérience pour mieux comprendre comment nous identifions les émotions par ce biais.

Comme l’explique l’un des chercheurs (département de psychologie) : « Un soir, je me trouvais dans un bar avec des collègues, l’endroit était bondé, la musique à fond, la lumière tamisée, on s’entendait à peine. A un moment donné, un ami s’est mis à me parler : je savais qu’il était emballé par quelque chose. Or, je ne comprenais pas ce qu’il me disait et je distinguais mal son visage. J’ai soudain réalisé que c’était la façon dont il bougeait la tête qui m’a permis de saisir son excitation ».

L’équipe a enregistré des vidéos de personnes parlant ou chantant, en exprimant diverses émotions. Ces séquences ont ensuite été présentées à des spectateurs, sachant que le son avait été coupé et les visages floutés (pour masquer les expressions faciales et ne laisser apparaître que les mouvements de la tête). « Nous avons alors observé que les gens peuvent identifier les émotions de leur interlocuteur avec une remarquable précision », indique le coordinateur de cette étude. « Ceci vaut tant pour le chant que pour la parole, et même lorsque l’interlocuteur s’exprime dans une autre langue que la vôtre ». Au-delà de l’observation en tant que telle, ces spécialistes estiment que la compréhension et la « théorisation » de ce processus pourrait avoir des implications dans des domaines comme l’informatique et la robotique (systèmes automatisés d’identification et d’interaction).

*************************************************************************

Nouvelles applications de la vie sentimentale telles que Happen ou Once ou tinder

Ces deux dernières années Jérôme 28 ans a fréquenté plus d’une quarantaine de femmes. Ces rendez-vous, il les doit à des applications de rencontres sur téléphone portable. Antoine et Chloé, en couple aujourd’hui, se sont eux-aussi rencontrés via l’une de ces applis. En quelques mois, Tinder, Happen ou encore Once sont devenus des instruments de la vie sentimentale de milliers français. En quoi ces nouvelles applications ont-elles changé les rapports amoureux ? Amour, sexe et smartphone : Tinder, Happen, Once... ces nouvelles applications de la vie sentimentale.

« Swiper » à droite ou à gauche pour trouver un partenaire, cela ne vous dit rien du tout ? Vous inscrire sur un site comme Match ou Meetic, vous trouvez ça trop cher et vieillot ? Le jeune entrepreneur Jean Meyer, que 20 Minutes a rencontré ce mois-ci, croit avoir trouvé la solution pour vous inciter à vous lancer dans la recherche de l’âme sœur en ligne. Le Français de 33 ans a créé Once, une application de dating d’un nouveau genre, déjà lancée aux Etats-Unis et qui vient d’arriver dans l’Hexagone.

Le concept ? Vous remplissez rapidement un profil avec des photos de vous et l’application vous envoie quotidiennement à midi une notification pour vous présenter votre « tête à tête » du jour. Vous avez ainsi accès au profil et photos d’une unique personne pendant 24 heures. Si la personne présentée vous plaît, vous pouvez le lui faire savoir sur l’application. Si vous lui plaisez également, vous pourrez alors discuter en ligne avec elle. Sinon il faudra patienter jusqu’au jour suivant pour découvrir un autre « match ». Ou bien payer pour avoir accès à plus de profils et forcer le destin pour un prochain tête à tête virtuel.

Pourquoi un seul profil chaque jour ? Pour le créateur de l’application Jean Meyer, défenseur du « serious dating » (relation durable), c’est le meilleur moyen d’éviter la prolifération d’utilisateurs ne cherchant que des histoires d’un soir. Il présente Once comme une appli pour trouver la personne de sa vie et croit dur comme fer à sa méthode pour révéler les couples idéaux. « Les gens passent beaucoup de temps sur les applications de dating comme Tinder ou Happn. Les technologies devraient nous aider à gagner du temps, pas à en perdre », fait-il également valoir. Jean Meyer souligne aussi avec enthousiasme « l’effet Kinder surprise » de son application tous les midis.

Comment ça marche ? Après avoir installé l’application, vous devez vous connecter en utilisant une adresse e-mail ou en passant par votre compte Facebook. Once vous demande également votre numéro de téléphone pour vérifier que vous soyez un « vrai » utilisateur et non un robot. L’application vous invite ensuite à ajouter des photos de vous et à renseigner les champs prénom, sexe, sexualité (hétérosexuel, homosexuel, bisexuel), âge, taille, origine ethnique, religion, formation, poste, employeur et langues. La situation géographique est automatiquement renseignée grâce à la géolocalisation (sans qu’une autorisation soit demandée à l’utilisateur au préalable…) mais il est possible de modifier ce champ. Des algorithmes vont permettre d’analyser chaque profil et de sélectionner « une shortlist » de « têtes à têtes » possibles pour un utilisateur. Mais ce sont ensuite des « entremetteurs » employés par Once (une trentaine environ, travaillant de chez eux, au profil assez flou...) qui choisiront le « match » qui lui sera finalement envoyé. « Au feeling parfois », confie Jean Meyer. Oui, un inconnu, probablement en pyjama sous sa couette, va désigner qui est la personne faite pour vous.

Quels critères sont pris en compte par les « entremetteurs » ? Le créateur de Once, qui explique avoir travaillé sur des sites de dating avant même l’arrivée de Tinder, est cash : « C’est surtout la photo qui compte pour les utilisateurs. » Il explique qu’avec l’usage, l’application va savoir si vous aimez les « grands blonds suédois avec queue de cheval » et vous « proposer le même type de profils » ensuite. Jean Meyer explique que le style est également analysé et que les profils de « bobos et hipsters vont surtout être proposés à des bobos et des hipsters ». Si votre photo ne vous met pas du tout en valeur, vous serez « matché avec quelqu’un d’autre qui ne sera pas en valeur sur ses photos », n’hésite pas à lâcher Jean Meyer. Le groupe socio-professionnel est le deuxième critère pris en compte. Sans complexe, le créateur de Once lance : « On va choisir pour une personne qui a fait Science Po un profil de type chirurgien. » Il défend cette idée en indiquant que la plupart des gens « se marient avec des personnes du même background social ». Les centres d’intérêt, quasiment anecdotiques, arrivent en dernier dans les critères de l’application.

Once est-il un concurrent sérieux à Tinder et Happn ? L’application mobile - dont un prototype a été lancé aux Etats-Unis au printemps dernier - a déjà levé 3,5 millions de dollars. Jean Meyer est confiant, faisant remarquer qu’« on utilise souvent plusieurs applications de dating en même temps pour multiplier ses chances ». Avec son concept bien à part, il espère séduire un demi-million d’utilisateurs d’ici la fin décembre en France. A condition que sa méthode de « matching » ne rebute pas les mobinautes à la recherche du grand amour.

*************************************************************************

8 erreurs à éviter en début de relation

1 - Essayer de changer l'autre

Plutôt que de vouloir le faire changer de look, de potes ou de job, autant que vous changiez directement de mec. S'il ne vous convient pas tel qui l'est dès le départ (alors qu'il se montre pourtant sous son meilleur profil), ça ne risque pas de s'arranger avec le temps !

2 - Faire pression sur lui

"T'as envie de te marier ?", "Tu comptes avoir des enfants ?", "Quand est-ce que tu me files les clés de chez toi ?". S'il est normal de vouloir connaître les attentes de vie globales de l'autre, ne le persécutez pas non plus pour qu'il les réalise avec vous, alors même que vous ne le connaissiez pas il y a un mois. D'ailleurs, si ça se trouve, dans quelques semaines, c'est vous qui ne voudrez plus concrétiser tous vos rêves avec lui. Dans tous les cas, la pression, ça n'a jamais rien de bon.

3 - L'idéaliser

Votre conquête n'a jamais rien à raconter, vous préférez le qualifier d'homme mystérieux ? Le soir, il ne sort jamais un orteil dehors, vous voyez cela comme une aubaine (aucune crainte qu'il joue les piliers de bars entre deux jolies filles) ? Ou, le meilleur pour la fin : il est si pingre qu'il en peut plus, mais si beau et drôle que vous le qualifiez plus volontiers d'"économe" (songeant à ce bel appart' qu'il va pouvoir vous offrir plus tard avec tous ces sous épargnés) ? STOP. Ce type est juste inconsistant, ultra casanier et avare. Plus vous l'idéaliserez, plus dure sera la chute.

4 - Accepter une relation sous-marine

Voilà un début d'histoire qui ne présage rien de bon. Au choix, vous serez sa maîtresse ou la fille qui lui plaît mais avec laquelle il n'assume pas d'être. Ou les deux peut-être. Et ne vous laissez pas avoir même s'il prétexte que c'est juste pour pimenter votre relation. Parce que vous aurez bien du mal à ôter ce "piment" par la suite !

5 - Nier vos envies par peur de l'effrayer

Vous rêvez d'une tribu de gamins qui courent partout mais vous avez cru comprendre qu'il ne désirait pas d'enfant alors vous n'avez pas osé moufter ? Vous adorez faire des voyages au bout du monde, mais lui a une peur phobique de l'avion et préfère passer ses vacances chez lui ? Ne rien dire, c'est aller dans son sens. Or, un jour, vous risquez de vouloir accueillir le premier membre de votre tribu et peut-être le concevoir lors d'une retraite à Bali. Imaginez un peu sa tronche, lui qui pensait que votre silence était la preuve que vous partagiez les mêmes (non-)attentes ?

6 - Lui dévoiler trop vite votre flamme

Aussi mignon et sympa soit-il, empêchez-vous de lui déballer vos sentiments trop vite. C'est vrai qu'on peut tomber amoureux très vite, mais ça pourrait aussi l'effrayer. Gardez-les un peu pour vous, ils ont peu de chances de s'envoler comme ça et qui sait, votre chéri pourrait vous faire sa propre déclaration entre temps...

7 - Etre omniprésente

Le fait que vous pensiez à lui à chaque minute de la journée ne signifie pas que vous deviez le lui faire savoir à chacun de ces instants. Au risque de passer pour une harceleuse. Surtout si vous attaquez vos messages par des "T'es où ?" ou "Tu fais quoi ?". Vous aurez bien le temps de le fliquer une fois en ménage. Ou pas.

Fraîchement en couple, vous espérez voir cette relation s'inscrire et s'épanouir dans le temps ? Pour y parvenir, il est bon de veiller à ce que l'on dit... mais aussi à ce que l'on tait, parfois à tort…

8 - Jouer un rôle

Bien sûr, on se montre toujours sous son meilleur jour au début d'une idylle, mais il ne faut pas pousser trop loin, allant jusqu'à vous inventer des morceaux de vie pour avoir l'air cool ou sur la même longueur d'ondes. Imaginez que ce soit l'homme de votre vie ? Vous devrez alors, soit mentir jusqu'à la fin de vos jours, soit finir par faire tomber le masque et passer pour une mytho. Non, prenez votre courage à deux mains et avouez dès le départ que vous honnissez le foot et digérez mal la bouffe mexicaine. S'il ne le supporte pas, vous vous réconforterez en pensant à toutes les mauvaises soirées que vous auriez dû subir à ses côtés...

*************************************************************************

10 choses qui nous font fuir au début d'une relation

Tout est beau, tout est rose : la relation démarre sur les chapeaux de roues et on se demande si, au loin, on n’entendrait pas sonner les cloches et des rires de bébé. Oui, mais voilà. Le tue-l’amour pointe le bout de son nez ! Et même dans une relation toute rose, certains hic nous font fuir plus sûrement que le banquier… dix hic, en particulier. 

1. Il se laisse aller

Il a débarqué au premier rendez-vous rasé de près, délicatement parfumé, le jean parfaitement moulé au fessier et la chemise repassée. Une semaine plus tard, on réalise que ça, c’est dehors. Puisque quand il est chez lui, c’est Deschiens et compagnie, jogging et marcel. Heureusement, quand on tombe sur un bon jour, il a pensé à prendre une douche. Verdict ? On court ! 

2. Il est paresseux

Sur le papier, il est actif, dynamique et il assure dans son job. Comme quoi, la façade est trompeuse, puisqu’il ne quitte pas son lit avant midi le weekend, et lève les yeux au ciel à l’idée d’abandonner son canapé. Il a un lumbago le jour du déménagement et une migraine au moment de faire la vaisselle ? Tant mieux, il ne nous empêchera pas de faire notre valise. 

3. Il ronfle

La première nuit, on se dit que c’est exceptionnel. La quatrième, qu’il est très fatigué. Après deux semaines, on investit dans les boules Quiès. En principe, quand les cernes atteignent le cou, on lui fait avaler les boules Quiès pendant son sommeil avant de rentrer dormir seule, et au calme. 

4. Il est accro

C’est joli, un mec amoureux si vite. C’est un peu moins joli quand il appelle trois fois par jour après une semaine de relation. C’est même carrément moche quand débute le bal des « dis, tu m’aimes », « dis, je te manque », « dis, tu penses à moi ». On pense à lui, mais plutôt comme à un gentil labrador, ce qui n’augure pas vraiment le conte de fées. 

5. Il vit à plus de trois heures de route

Ah, que c’est romantique, une relation longue distance… au début. Puisqu’on aura beau dire, le texto est certes plus pratique, mais moins romantique qu’une longue missive. Le téléphone c’est bien sympa, mais ça ne répond jamais quand on a besoin. Quant au sexe au téléphone, c’est comme rester devant le paquet de bonbons sans jamais y toucher : joli, mais frustrant. 

6. Il n’a aucun humour

Il a tout. Il est beau gosse, gentil, attentionné, intelligent et passionnant. Alors ? Alors, quand on fait une blague, il nous dévisage avec un sourire indulgent, et quand on explose de rire parce que le présentateur du JT a fourché, il hausse un sourcil circonspect. Lui, faire une blague ? En général, la première fois qu’il essaye, on pleure un bon coup avant de claquer la porte. 

7. Il est mauvais au lit

Il embrasse comme une machine à laver, pense que le clitoris est une fleur et s’exécute en mode marteau-piqueur ? Soit on est très, très amoureuse, et on endosse le rôle de la prof, ce qu’il prend généralement très mal. Soit on va voir si le voisin ne serait pas un peu plus calé, côté fleurs. 

8. Il manque de confiance en lui

Tu es sûre ? Je suis bien ? Tu trouves ça bien ? Tu ferais quoi ? Et si je me trompais ? Je suis nul, je suis moche, qu’est-ce-que tu me trouves ? Les filles, soyons honnêtes. On a déjà suffisamment de boulot pour maintenir un niveau correct de confiance en soi. Si, en plus, on décroche un mec qui doute de lui en permanence, c’est le deuxième effet Kiss Cool sans la menthe : que du froid. 

9. Il est scotché aux écrans

Les geeks ? C’est craquant. Un cinéphile ? Passionnant. Un amateur de jeux TV ? Euh… éventuellement mignon. Dans tous les cas, on n’a rien contre l’écran, tant qu’il ne fait pas partie intégrante du package, et que le Prince Charmant ne se mue pas en addict hurlant dans son casque de jeux vidéo six heures par jour. 

10. Il fait l’amour toutes les deux semaines

Il peut assurer comme un dieu dans un lit, si l’événement se produit tous les quinze jours dans les bons mois, ça veut dire régime au pain sec vingt-huit jours sur trente. Nous, on préfère moins de sucreries, mais plus souvent, on apprécie mieux les saveurs. 

*******************************************************************************************

4 applications pour enfin rencontrer l’amour (et nous changer de Tinder)

En moins d’un an, Tinder est devenu le roi des sites de rencontres. Mais si comme nous, vous êtes lassées du zapping à outrance sur un catalogue de visages (ou pire…), voici quatre applications à tester pour trouver l’amour. Ou presque.

L’application Happn, pour les romantiques

Ça se murmure déjà dans les meilleurs cercles : Happn, c’est Tinder, mais en moins cru. Si ce dernier cartonne pour les coups d’un soir avec ses célèbres “match“, Happn tente plutôt de faire rêver nos coeurs blasés avec ses “crush“.

Le principe : on se géolocalise et hop ! On rencontre des garçons qu’on est censée avoir croisés là, dans la rue, à quelques mètres, dans ce bar du coin, au supermarché, à la boulangerie… Par hasard. Genre. On crushe sur eux, ils crushent sur nous,  et vous connaissez la chanson.

Le plus : il y a un petit historique des garçons croisés, ce qui permet d’y réfléchir à deux fois (voire même de changer d’avis), après une crise de zapping compulsif. Au moins, ils ne disparaissent pas dans le cimetière des occasions manquées.

Le moins : on “croise“ des gens même quand on est seule, chez soi. Les mystères de la géolocalisation !

"Plus gros que Tinder d'ici 2 ans"

Comme l'appli concurrente à la flamme, leur modèle économique est freemium. Une appli avec la majorité des fonctionnalités gratuites. Et des "charmes" en plus si vous mettez la main au porte-monnaie. Le PDG d'Happn, reconnait que ce modèle venu du jeux vidéo oblige à faire "du volume afin de convertir une petite partie de votre base".

Pourtant Happn semble toujours évoluer dans l'ombre du leader du secteur, Tinder qui compte 4 à 5 fois plus d'utilisateurs. Didier Rappaport a été à l'origine de Dailymotion (un des trois fondateurs), challenger de Youtube. Il refuse aujourd'hui l'étiquette du Poulidor, éternel deuxième, des start-up frenchies. "Le jour où Google a racheté Youtube, nous avions perdu la bagarre. Une des raisons qui explique le succès d'Happn est mon parcours personnel. Dailymotion n'avait pas de modèle économique. Au bout de 3 ans, les investisseurs me disaient: comment on gagne de l'argent maintenant? Je n'en avais aucune idée. Alors que là, on a un modèle économique freemium qui marche". 

Happn annonce un chiffre d'affaires annuel de 10 millions d'euros. Ils viennent d'engager un ex de Grindr (la mythique appli de rencontre gay, pionnière du secteur) pour assurer leur marketing en Amérique du Nord, même si le coeur de cible de l'appli de rencontre est hétéro. La start-up a déjà obtenu 22 millions de dollars en deux levées de fonds auprès notamment d'Alven Capital, Idinvest et le fonds américain Raine Ventures. Une "belle levée de fonds" devrait être annoncé au cours du premier semestre 2016 afin d'accélérer la croissance.

"Je n'ai pas peur de Tinder affirme Didier Rappaport car je pense que mon produit est meilleur alors qu'ils ont deux ans de plus". Le fondateur de la start-up croit dur comme fer à sa bonne étoile. "Happn sera plus gros que Tinder d'ici 2 ans", lâche l'homme qui concède n'avoir jamais utilisé les applis de rencontre pour lui-même. Hors benchmark bien sûr.

IceBreaker, pour les timides du premier rencard

IceBreaker, lancé mi 2014, veut tordre le cou aux débuts de conversations plats en proposant, comme son nom l’indique, d’être un véritable briseur de glace. On se connecte en un clic via son Facebook (ou un compte mail) comme toute application qui se respecte, et rapidement on a un profil mis à jour. Détail amusant, la connexion via Facebook créé un mini bug : chez la majorité des garçons s’affiche, sous le prénom, le lycée. Ok, Sébastien, 27 ans, du lycée Saint-Esprit, “IceBreakons“ ensemble !

Le principe ? Dans un environnement glacial ponctué de mignons pingouins, on répond, dès notre première connexion, à trois questions qu’on aura choisies dans diverses catégories (personnalité, amour, etc), loin d’être bêtes, et pleines d’humour. On choisit par exemple, ce qu’on ferait avec un euro : 1) on gratte un banco pour doubler la mise 2) on prend un café au bar 3) on fait une heure de vélib’. Sachez-le, il faut payer 99 cents pour poser des questions coquines…
Avec notre géolocalisation activée s’affichent les profils des garçons inscrits sur notre écran. Sur le même principe que Tinder, on passe, ou, si le profil nous plaît, on appuie sur la photo, et on répond religieusement aux trois questions choisies, par exemple, par Sébastien-du-lycée-Saint-Esprit. Contrairement à notre questionnaire personnalisé surréaliste sur les bords, pour ne pas dire débile, (quelle Brigitte préfères-tu ?), Sébastien a bien envie de rencontrer l’amour vu le choix de ses questions, à nous demander si on porte du parfum, où aimerait-on passer la première nuit (chez toi, chez moi, à l’hôtel) et si on pleure quand on rompt…

Le plus : IceBreaker est très ludique. On se surprend à vouloir répondre à toutes les questions posées par des inconnus, essayant d’anticiper leurs goûts selon leur faciès. (Tiens, lui, il a bien une dégaine à préférer les filles qui s’habillent comme Nabilla pour un premier rendez-vous…)

Le moins : si IceBreaker est un vrai “lanceur de conversation“ (pratique pour les garçons timides), la magie des bons mots et des questions marrantes ne dure pas : on reçoit vite un typique “salut ça va“, qui nous ferait presque retourner fissa sur Tinder. Et puis, ce concept est-il vraiment efficace ? En voyant le peu de connivence dans nos réponses, on est clairement moins tentée d’engager la conversation, alors que potentiellement, une histoire d’amour pourrait très bien se vivre avec un homme qui préfère Brigitte Bardot à Brigitte LaHaie, et nous pas (ou le contraire).

PlayMe, pour les fans de “Questions pour un champion“

Après quelques problèmes de connexion, on arrive enfin sur la home de PlayMe et de ses “joueurs“. Toujours sur le principe de zapping, on passe d’un profil à un autre jusqu’à trouver celui qui nous inspire. Mais contrairement à ce satané Tinder, on peut retourner en arrière, au cas où on aurait zappé inopinément le futur amour de notre vie.

Le principe ? On répond à des mini-quiz chronométrés de cinq questions, et le jeu se joue en trois manches. Une fois que l’on a répondu à nos questions, le joueur est invité à répondre, etc., etc, jusqu’à ce que, lassé de deviner des auteurs de citations, on finisse par se causer un peu.

Le plus : c’est un peu le “Questions pour un champion“ de l’amour, on peut au moins vérifier le minimum de culture générale de son futur partenaire (ses bonnes réponses étant affichées.)

Le moins : il faut passer en mode premium, comprenez payant, pour éviter les nombreuses publicités qui polluent la navigation et profiter des options cool, comme envoyer un malus (l’autre joueur lira une question floue comme s’il avait bu de la vodka, ou une question sans voyelles…) Enfin, le fait de voir les points peut rendre compétitif, sans compter qu’on est vite tentée de traiter l’autre de “nul“ quand on lui met 13 à 2.

L’application Invisible Boyfriend, pour celles qui draguent à l’étranger

Vous êtes lassées des dimanches en famille et de cette sempiternelle question : “Alors ma chérie, est-ce-que tu as enfin un petit ami sérieux ?“ Vos copines ont grillé que “Frédéric“ n’existait pas ? Vous n’avez envie de personne depuis votre rupture avec Raoul ? Vous êtes un phasme et vous rêvez juste qu’on vous foute la paix ? Invisible Boyfriend est fait pour vous.

Le principe ? Moyennant 25 dollars d’abonnement mensuel, l'application Invisible Boyfriend (ou Girlfriend) simule une relation sentimentale : vous choisissez le prénom de votre amour fake, son âge, certains traits de sa personnalité, le lieu et les circonstances de votre rencontre… Ensuite, le service de l’application s’occupe de vous envoyer une centaine de SMS par mois, une dizaine de messages vocaux (flippant) et un message écrit à la main (encore plus flippant).

Le plus : au moins, vous êtes tranquille, et pouvez, quand vous croisez votre ex Raoul jouer l’amoureuse comblée :  “T’as vu tous les sms qu’il m’envoie, Elvis ?“

Le moins : Vous risquez de tomber amoureuse de votre Invisible Boyfriend pour de vrai, façon Joaquin Phoenix dans le film Her. Et puis vous déboursez une coquette somme pour quelqu’un qui n’existe pas et le soir, votre lit est toujours aussi vide, et vos draps aussi froids... A savoir, l’application ne fonctionne que si vous avez un téléphone américain ou canadien, avis donc à celles qui vivent à New York ou à Toronto !

***********************************************************************************************

Près de 6 Français sur 10 ont connu le coup de foudre dans la rue

Les Français croient au hasard pour tomber amoureux, avec une probabilité accrue dans les transports ou dans la rue. - RelaxNews - Vadym Drobot/Shuttertsock.com

Les Français croient au hasard pour tomber amoureux, avec une probabilité accrue dans les transports ou dans la rue. Croiser un regard en passant et être immédiatement attiré par cet inconnu(e). 59% de Français avouent avoir déjà été attirés par quelqu'un qu'ils ne connaissaient pas dans la rue, révèle une étude Ifop pour l'application mobile Happn ce jeudi 9 octobre. Les hommes (73%) sont bien plus nombreux que les femmes (47%) à être concernés par cette situation. Les habitants de la Basse-Normandie et de la Franche-Comté sont les Français les plus nombreux (67% chacun) à avoir été sujet à un coup de foudre dans la rue. Dans le détail, les célibataires (67%) ou les répondants divorcés (69%) ne sont pas les seuls à avoir déjà été attirés par un inconnu : les personnes mariées aussi (54%). 

Mais, être attiré ne veut pas dire succomber. Car seuls 20% des sondés ont avoué avoir déjà abordé une personne qui les avait attirés dans la rue. Ceux qui n'hésitent pas à franchir le pas à chaque fois sont une toute petite minorité, soit 1%, tandis que 20% d'hommes disent tenter le coup parfois. En fait, les Français sont timides. 57% des répondants déclarent ne pas oser aborder les inconnus dans la rue de manière générale. Aussi, 17% avouent qu'ils n'auraient pas su quoi dire. Pour autant, les Français croient au hasard pour tomber amoureux. Ainsi, 30% pensent avoir le plus de chance de rencontrer l'homme ou la femme de leur vie dans la rue ou les transports en commun. Les soirées apparaissent comme des lieux de prédilection (45%), devant le bureau ou l'université (38%).  Cette étude a été réalisée auprès d'un échantillon de 2.005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

*******************************************************

5 conseils pour réussir votre première rencontre

La première rencontre est une étape aussi inquiétante qu’excitante. Mais pour éviter que votre premier rendez-vous ne soit aussi le dernier, voici nos conseils.

Bien choisir le lieu de la rencontre

Messieurs, il est de coutumeet soyons honnête, apprécié, que ce soit les hommes qui invitent au 1er rendez-vous : c’est donc à vous que s’adresse ce conseil. Si vous optez pour un restaurant (une valeur sûre), oubliez le Mc’do, la pizzeria et le kebab au coin de votre rue… Choisissez plutôt un endroit chic mais pas guindé (ça pourrait créer le malaise), pas trop bruyant non plus (l’idée, c’est que vous puissiez vous parler). Évitez aussi les endroits où vous aviez vos habitudes… avec votre ex ! Évitez également la cuisine trop épicée, les sushis et autres spécialités qui ne sont pas du goût de tout le monde. Préférez une cuisine traditionnelle et variée. Quant à ceux qui veulent jouer d’emblée la carte de l’originalité, vous pouvez aussi lui proposer un pique-nique ou une journée dans un parc d’attractions.

 Soigner son look… mais pas trop

Vous avez envie de lui faire de l’effet, on vous comprend. Mais attention, à vouloir trop en faire, on tombe très vite dans les mauvais clichés. Ce conseil s’adresse tout particulièrement à vous, mesdames : en essayant d’être trop féminine et sexy (surtout si vous n’avez pas forcément l’habitude de vous habiller comme cela), vous risquez de donner une fausse image de vous. Oubliez les micro-jupes, les décolletés outranciers, les couches excessives de make-up et surtout la totale panoplie. Restez sobre et laissez entrevoir plutôt que de dévoiler tout de suite : ce qu’on devine est nettement plus excitant que ce qu’on voit d’emblée…

Restez vous-même

Que ce soit au niveau du look qu’au niveau de votre comportement, n’essayez pas de jouer un rôle pour mieux lui plaire : d’abord parce qu’apparemment, vous lui plaisez tel(le) que vous êtes, ensuite parce qu’il(elle) finira par se rendre compte de la supercherie et que ça ne pourra que mal finir. Si vous voulez donner à cette histoire toutes les chances de réussir c’est en étant vous-même que vous dégagerez le plus de charme. Ayez confiance !

Être à l’écoute de l’autre

Mais attention : être chic et sexy ne suffira pas à vous faire gagner votre ticket pour la suite de l’aventure. Pour le(la) faire craquer, il va falloir lui montrer que justement, vous n’êtes pas juste intéressé(e) par son corps de rêve. Comment ? En manifestant de l’intérêt pour sa vie, ses amis, ses rêves et ses craintes. En lui posant des questions, en essayant de creuser pour mieux le(la) connaître. S’il(elle) sent que vous êtes attentif(ve) et curieux(se) d’en savoir davantage sur lui(elle), il(elle) se sentira estimé(e) et se laissera aller davantage au rapprochement.

 Ne pas aller trop vite

Mais attention pour autant à ne pas vous laisser emporter par l’euphorie des premiers rendez-vous : souvenez-vous que malgré vos nombreux échanges virtuels et cette sensation de « vous connaître depuis toujours », vous n’en êtes encore qu’à votre première rencontre et qu’il est important, pour que cela fonctionne, de ne pas brûler les étapes. En pratique, ça suppose de ne pas lui parler de mariage et d’enfants dès le premier soir (cela pourrait faire fuir..), et de ne surtout pas céder à la tentation d’arracher ses vêtements sur le chemin du retour… Arrachez-lui plutôt un baiser et laissez-la rentrer chez elle, la tête remplie de rêves…

****************************************************

Le premier rendez-vous

Ce serait tellement merveilleux d’avoir le cœur qui bat la chamade lors de votre premier rendez-vous. Au lieu de cela, vous avez le trac et l’impression que votre cerveau s’est vidé de toute finesse pour ne laisser qu’un désert traversé par quelques courants d’air ? Aucun trait d’esprit ne vous vient à l’idée, aucun bon mot ? Tout ce que vous voudriez, là, maintenant, tout de suite, c’est prendre vos jambes à votre cou et fuir le plus loin possible?

Le premier rendez-vous

Pour la vie – peut-être un peu moins ? Pour la nuit – peut-être un peu plus ? Personne ne peut prédire à quoi le premier rendez-vous avec un(e) inconnu(e) vous destine. En revanche, chaque rencontre est potentiellement une histoire en devenir, qui mérite d’être tentée, surtout si la personne assise en face de vous correspond parfaitement à votre personnalité – merci PARSHIP.fr. Voici quelques conseils qui peuvent vous aider à améliorer le déroulement de votre premier rendez-vous et vous permettre d’en garder un bon souvenir, et peut-être ainsi transformer une rencontre sérieuse en une relation durable.

Une expérience spéciale

Rencontrer un(e) étranger(ère) pour vérifier s'il/elle vous convient vous semble être le comble du « non romantisme » ? Alors, considérez cette situation comme une aventure ! C’est toujours une chance de rencontrer une nouvelle personne dont vous n’auriez jamais entendu parler autrement. Si vous passez un moment agréable qui se conclut par une amitié, voire plus, que demander de mieux ? Si vous n’avez rien à vous dire, ce n’est pas très grave – vous en tirerez malgré tout des enseignements. Par exemple, en découvrant quel type de profil ne vous convient pas, mais alors pas du tout, vous pourrez revoir et affiner vos critères de recherche sur PARSHIP.fr. D’autre part, rencontrer une personne ennuyeuse à mourir qui ne s’intéresse absolument à rien vous permettra de réaliser à quel point votre propre vie est si riche et si palpitante ! Dans tous les cas, nous vous conseillons de ne pas prévoir une soirée entière lors du premier rendez-vous, une ou deux heures suffisent pour commencer. Et choisissez de préférence un terrain neutre où vous pourrez discuter aisément, un café par exemple, ou bien un salon de thé ou ce petit bistro que vous aimez bien. Si l’idée vous plaît, vous pouvez aussi vous donner rendez-vous dans un zoo ou pour visiter une exposition ; cela vous donnera tout de suite un sujet de conversation. Organiser un rendez-vous avec plusieurs inconnus est encore une autre possibilité. Si vous avez un(e) ami(e) qui est également inscrit(e) sur PARSHIP.fr, pourquoi ne pas organiser vos rendez-vous en même temps ? Partager la nervosité d’un premier rendez-vous avec un copain ou une copine et ne pas se sentir obligé(e) de faire la discussion à une seule et même personne toute la soirée détendra forcément l’atmosphère. Qu’est-ce que je mets ? Je n’ai rien à me mettre ! Que vous jetiez votre dévolu sur un jeans ou une tenue chic, sur un décolleté ou une tenue décontractée, tout cela participera à la première impression que se fera votre rendez-vous. Inutile de préciser qu’il est préférable que votre tenue vous avantage, qu’elle soit appropriée à la circonstance et, surtout, que vous vous y sentiez à l’aise.

Enfin face à face

Le jour J est arrivé : vous entrez – à l'heure, si possible – dans le lieu de rencontre prévu, vous le/la cherchez des yeux … Vous en savez déjà probablement assez long sur celui/celle que vous êtes sur le point de rencontrer, suite aux nombreux mails et coups de téléphone que vous avez dû échanger. Malgré cela, et même si vous vous y êtes préparée, la première rencontre dans la « vraie vie » est souvent un choc : son rire, son odeur ou sa poignée de main sont autant d’impressions qu’aucun email ne peut permettre d’anticiper. Vouvoyer ou tutoyer ? Si vous n’avez pas réglé ce détail par email, en amont du rendez-vous, voici les usages : s’il s’agit d’une personne de moins de 30 ans, vous pouvez la tutoyer sans problème. En cas de doute, n’hésitez pas à utiliser le vouvoiement, c’est plus neutre. Vous pouvez toujours basculer sur le tutoiement dès que vous vous sentez plus à l’aise l’un avec l’autre. D’une façon générale, abordez ces premiers rendez-vous en toute confiance, sans a priori en faisant preuve du plus de flexibilité possible, particulièrement dans le cas des blind-dates qui sont des situations hors norme. Ce n’est pas parce qu’un(e) homme/femme de 45 ans vous tutoie qu’il/elle est indiscret(e), ni parce qu’un(e) jeune homme/femme d’une vingtaine d’années vous vouvoie qu’il/elle est prétentieux(se) ou complexé(e). Généralement, le jeu des questions/réponses se met assez rapidement en place. Posez-lui des questions – la plupart des gens aiment parler d’eux. Bien sûr, vous aussi vous pouvez parler de vous, mais sans monopoliser la parole. Vous connaissez déjà votre propre histoire, c’est l’autre qui vous intéresse. Si vous avez tendance à parler à tort et à travers lorsque vous êtes nerveux(se), essayez de vous restreindre. S'il y a des blancs dans la conversation, attendez plutôt une seconde de plus, peut-être votre interlocuteur/interlocutrice est-il/elle juste en train de réfléchir à ce qu’il/elle va vous répondre.

Le blanc

Vous ne savez absolument pas de quoi parler avec votre rendez-vous ? Rien ne vous vient à l’esprit ? Pourquoi ne pas lui demander ce qu’il/elle a fait pendant le week-end précédent ou le film qu’il/elle est allé(e) voir dernièrement au cinéma ? Vous pouvez aussi démarrer une conversation en partant d’un détail de sa tenue : un t-shirt original, par exemple. Les signes du zodiaques peuvent également être un bon sujet de conversation. Ne vous sentez pas obligé(e) d’être plus pertinent(e) que Bernard Pivot tout au long de la soirée. Personne n’est là pour juger de votre intelligence ou pour traquer la moindre bêtise que vous pourriez dire. Lors de la première rencontre, essayez d’éviter de parler de vos anciens/anciennes partenaires, de vos préférences sexuelles, de maladies, de mariage ou de votre désir d’avoir des enfants. Ne dépeignez pas votre vie de célibataire en noir (« Je suis tellement seul(e) … »), montrez – sans faire semblant d’être quelqu’un d’autre – que vous savez très bien vous débrouiller tout(e) seul(e) dans la vie de tous les jours.

Au revoir

Si vous avez eu un bon feeling avec cette personne, qu’elle vous a semblé intéressante et sympathique, proposez un second rendez-vous. Mais, si vous n’êtes pas vraiment sûre, que faire ? Proposez quand même un second rendez-vous : il reste encore de la marge entre un second rendez-vous et une demande en mariage. Et qui sait ? Peut-être la glace rompra-t-elle après tout ? En revanche, si vous ne le sentez pas du tout, pas la peine d’insister. Quittez-vous en bons termes, en disant quelque chose comme : « J’étais heureux(se) de faire votre connaissance mais je ne pense pas que nous soyons faits pour aller plus loin ensemble ». Et comment réagir si c’est vous qui ne plaisez pas à l’autre ? Certes, c’est dur parce que vous ne pouvez pas vous consoler en vous disant qu’il/elle ne trouvera jamais personne. Mais vous ne pouvez pas plaire à tout le monde. Chaque rendez-vous est une expérience, surtout ne baissez pas les bras, tentez votre chance avec quelqu’un d’autre. Le prochain sera peut-être le bon ?

************************************************************************************

Les 7 Lois de la Conversation à maîtriser pour Captiver n’importe quelle Fille

Parler ne coûte pas cher. Et savoir parler peut vous ouvrir bien des portes – et pas seulement en termes de séduction.

Alors plutôt que de rester bloqué au stade des échanges de machine à café (le degré zéro de la sociabilité), développez votre game grâce à ces quelques principes de base.

Au commencement était le verbe. Dans cet article, je vous dévoile les 7 lois de l’art de la conversation ! Suivez le guide !  LIEN 

***********************************************************************************

Première rencontre : 15 erreurs à éviter

Pas toujours facile de briser la glace lors d'une première rencontre, mais on peut toujours éviter la catastrophe en retenant ces quelques conseils que j'adresse particulièrement aux femmes...

  1. Évitez de parler trop, trop vite et trop peu.
  2. Évitez de parler de vos habitudes de vie avec votre ex, .... trop de réminiscences.
  3. Laissez de côté tout ce qui est faux, trop de bijoux, de parfum, faux ongles, attention aux lunettes, elles peuvent vous avantager comme vous nuire.
  4. Éteignez votre cellulaire en présence de celui que l'on veut séduire est primordial.
  5. Ne prétendez pas que vous êtes une workoholic. Ce n'est pas une bonne idée.
  6. Soyez vraie! Pas de fausse représentation (engagements), pas de signe de dépendance.
  7. Ne paraissez pas trop autoritaire, sévère, ça fait peur aux hommes.
  8. N'allez pas trop vite, profitez du moment (ici, maintenant).
  9. Sujets à éviter : maladie, argent, politique, sexe (est-ce que tu te protèges?) surtout le premier soir.
  10. Laissez tomber le picossage, le radotage, le mémérage.
  11. Mettez l'accent sur ce que vous avez de plus beau et non de plus gros! Les dessous jouent un rôle important, faites en sorte qu'il les devine!
  12. Les femmes sont souvent passives; prenez les devants, soyez audacieuse.
  13. Évitez de sortir votre rouge à lèvres et miroir à table, le rouge sur les dents n'est pas séduisant!
  14. Couper son spaghetti, ses sushis, sa salade, son pain, son poisson n'est pas de mise.
  15. N'ayez pas d'attente, vous serez moins déçue!

***************************************************************************************

Les règles d'or beauté du premier rendez-vous

Pour un rendez-vous galant, à quoi accordez-vous une importance particulière  ? Si la tenue vestimentaire et les cheveux arrivent en tête pour tout le monde, les hommes se focalisent sur le rasage, l’hygiène bucco-dentaire et le parfum...

Mettre toutes les chances de son côté

Pour le premier rendez-vous, arrivez à l’heure : c’est une preuve de respect. Si par malheur vous êtes en retard, faites-lui savoir par un SMS ou un appel que vous aurez quelque temps de retard. Ne négligez pas  votre apparence, sans en faire trop : soyez vous-même, mais évitez tout de même les vêtements de sport par exemple.

Savoir se tenir

Lors de rencontres sérieuses, il est important de respecter certaines règles lors de la première rencontre. Il est en effet important de  montrer du respect envers cette personne afin de passer un agréable moment. Le premier rendez-vous est par ailleurs une occasion de donner une première bonne impression de soi. Il est important de respecter certains usages, tels que se tenir droit, ne pas parler la bouche pleine et prendre le temps de manger, etc.

Créer un dialogue

Ne monopolisez pas la parole, laissez la personne s’exprimer, soyez à son écoute. Discutez de choses intéressantes, ne ressassez pas de banalités : vous devez captiver votre invité. N’oubliez pas d’éteindre votre téléphone portable, et ne regardez pas sans cesse les autres hommes ou femmes autour de vous !

Ne pas être trop intime

Évitez certains sujets, et ne posez pas de questions intimes : vous aurez tout le temps d’en arriver là ! Choisissez si possible d’autres sujets que le sexe, l’argent, la politique ou les ex. Orientez-la conversation de sorte qu’elle soit agréable pour vous deux. Parlez de ce que vous aimez, et observez comment elle réagit. Apprenez à la connaître. Il est primordial de savoir bien communiquer.

Honnêteté

Ne mentez pas à la personne, elle finira par connaitre la vérité si elle souhaite mieux vous connaitre ! Il  y a aucun intérêt à mentir. Sans honnêteté, la confiance ne pourra pas s’installer et celle-ci est l’une des composantes essentielles de l’amour !
Être galant pour les hommes peut être un plus.
Lorsque l’addition arrive, par élégance, il est d’usage que ce soit l’homme qui invite. Pour ces derniers, régler doit se faire discrètement. Aussi, si la femme demande à partager, refusez ! Si la soirée s’est bien passée, n’hésitez pas à le faire savoir et remercier la personne en l’appelant dans l’heure qui suit. Ne soyez jamais extrême dans votre conduire : rien ne sert de montrer une froideur à toute épreuve ni un romantisme dégoulinant ! Sachez trouver un juste milieu. Si vous mettez toutes les chances de votre côté pour ce premier rendez-vous, il n'y a pas de raisons pour que celui-ci se passe mal ! Dans le cas contraire, réinvitez la personne et si aucune évolution n’est perceptible, abandonnez !

********************************************************************************************

La première rencontre, le premier rendez-vous, c’est souvent le grand saut dans l’inconnu. L’autre nous plaît a priori, mais aucun moyen de savoir ce qu’il adviendra de cette première prise de contact. Est-il aussi charmant qu’il en a l’air, a-t-il quelque chose d’intéressant à dire ? Et moi, que dois-je dire ou ne pas dire pour ne pas trop me dévoiler ? Le dosage est subtil. Le coach vous donne la clé d’une rencontre réussie, qui aboutira dans la majeure partie des cas à une rencontre plus profonde : créer la complicité ! Comment ? Suivez un programme en 4 étapes ! 

Règle 1 : sachez rester vous-même en toutes circonstances 

Au cours d’un premier rendez-vous, ça paraît on ne peut plus difficile tant on se sent en général intimidé à cette perspective. Pourtant, la façon la plus facile et la plus naturelle de plaire comme de savoir si l’autre nous plaît vraiment, c’est de rester soi. 

Evidemment, il s’agit de se montrer sous son meilleur jour mais sans essayer de jouer un rôle. L’essentiel est de montrer qu’on se sent bien comme on est, que ce soit physiquement (vêtements, style) ou mentalement (confiance en soi). Rester soi, se respecter, c’est donner aussi la possibilité à l’autre de se dévoiler tel qu’il est : c’est là que vous avez beaucoup à gagner.

Règle 2 : s’ouvrir et s’intéresser à l’autre

Pour faire naître cette proximité qui peu à peu se mue en complicité profonde, n’hésitez pas à chercher ce qui constitue la personnalité de celui que vous venez de rencontrer. Attention, il ne s’agit pas de le soumettre à un interrogatoire mais bien d’être à l’écoute de ses passions, de ses valeurs, pour lui poser les bonnes questions au bon moment. De même que vous vous ouvrez sur votre vie et ce qui est important pour vous (voir règle 3), tentez de cerner ce qui le fait courir, ce qui compte pour lui pour rebondir dessus et creuser un peu plus ce qui fait sa personnalité profonde.

S’il a un hobby original, s’il est mordu de sport ou de musique, essayez de comprendre pourquoi mais aussi d’en parler de façon plus générale, même si vous n’êtes pas une spécialiste.

Règle 3 : échanger sur ses valeurs profondes

Vos valeurs, c’est votre façon de voir la vie, d’envisager votre couple, votre histoire amoureuse, l’éducation de vos enfants, tout ce qui, au fond, vous a construits année après année. Là encore, il ne s’agit pas d’imposer votre avis sur la question comme un pré-requis à votre histoire ni attendre de lui qu’il adhère en tout à vos idées.

Mais parvenir à en discuter, à se révéler à l’autre sans arrogance ni blocage, pour ainsi évaluer la profondeur de vos intérêts communs, de vos « aspérités ». Car s’il est vrai que les différences enrichissent, des points de divergence trop ancrés peuvent menacer le bien-être d’une relation à long terme.

Au moment de la rencontre, il est donc essentiel que vous preniez le temps de vérifier que vous vous retrouvez surtout sur les valeurs qui sont les plus importantes pour vous.

Règle 4 : ne pas être trop pressé

La précipitation est l’ennemi numéro un des rencontres. Aujourd’hui, avec l’internet, les datings en tous genres, on veut être fixé très rapidement sur une éventuelle relation. On se met en contact, on discute un petit peu et très vite on se rencontre pour voir si ça « accroche ». Et souvent, on ne prend pas le temps d’aller plus loin, au-delà d’un premier rendez-vous où chacun attend trop de l’autre et de soi : il faut convaincre, séduire, donner envie, l’enjeu est trop lourd.
S’accorder le temps de découvrir l’autre et se laisser découvrir, c’est s’assurer d’être moins souvent déçu par des rencontres qui tournent court, c’est aller davantage à l’essentiel pour éviter, au final, de se perdre dans des histoires qui ne nous conviennent pas ! Prendre du temps pour ne plus en perdre en somme !

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Faites de votre premier câlin un moment inoubiable
 
Première nuit : 5 « trucs » pour vous mettre en confiance
 
Parce que la passion ne fait pas tout, des précautions s'imposent pour votre première nuit. Autant attendue que redoutée, la première nuit est source de fantasmes mais aussi d’angoisses. Voici, Mesdames, 5 astuces pour vous mettre en confiance avant le moment fatidique.  

Relaxez-vous  

48 heures avant le jour J, commencez à vous mettre en condition afin de relâcher la pression. Bains moussants, huiles essentielles, massages et même sport pour les plus courageuses, rien de tel pour se libérer de ses angoisses.  

Pomponnez-vous  

Le fameux soir, ne faites pas l’erreur de vous préparer à la dernière minute. Prenez bien le temps de choisir votre tenue et de vous pomponner de la tête aux pieds : coiffure, manucure, pédicure, ne laissez rien au hasard ! Plus vous vous sentirez belle et sexy, plus votre pouvoir de séduction sera grand et vous serez en confiance. C’est mathématique.  

Équipez-vous  

Dans le feu de l’action, on a souvent tendance à oublier ce qui est pourtant essentiel : un moyen de contraception bien sûr. Pour vous rassurer et vous sentir en confiance, n’oubliez pas de glisser, en même temps qu’un gloss et un petit miroir (indispensables !), un préservatif dans votre sac. Comme ça, au moins, vous n’aurez aucune raison de paniquer après !  

Proposez-lui un verre  

Vous sentez que le moment crucial approche à grands pas ? Et que l’angoisse monte ? Proposez-lui un dernier verre dans un endroit plus intime et cosy, histoire de favoriser le rapprochement avant l’instant fatidique. Inutile de préciser qu’un verre devrait faire l’affaire : l’idée n’est pas de vous endormir aux premiers câlins de votre chéri…  

Plutôt « chez vous » que « chez lui »  

Pour être plus à l’aise, on vous conseille vivement de proposer d’aller « chez vous », plutôt que « chez lui » ou pire « à l’hôtel ». Au moins, vous connaissez parfaitement les lieux et pourrez tout prévoir pour être plus à l’aise : la musique, les bougies…

------------------------------------------------------------------------------------------------------

La première rencontre : ce que votre langage corporel révèle

C'est le grand jour, aujourd'hui ! Après des semaines de soirées entiéres passées devant l'ordinateur, d'appels téléphoniques incéssants et l'échange d'e-mails, il est assis dans un café, nerveux et excité en l' attendant. Il a en effet déjà vu une photo de son rendez-vous mais les gens sont parfois très différents sur les photos et dans la réalité. Et si les discussions précédentes avec elle étaient stimulantes, c'est peut-être que l'anonymat d'Internet leur avait donné un sentiment de sécurité. Le reste est maintenant à voir.

L'heure du rendez-vous est venue. Il arrive bien sûr un peu plus tôt alors que Madame se permet quelques minutes de retard. Il attend à la porte, tendu, et chaque fois qu'elle s'ouvre, il se crispe. Sous la table, son pied gauche tape constamment et nerveusement sur le plancher. Sans même le remarquer, il se ronge les ongles. Il devrait alors se demander : est-ce vraiment la première impression de moi que je veux lui donner? Avant que  je ne sente la sueur de panique sur son cou, il devrait prendre une profonde respiration à plusieurs reprises, et penser à comment il voudrait opérer avec elle.

Langage corporel au premier rendez-vous : ce à quoi vous devez faire attention

La façon dont nous nous présentons à travers notre posture, notre gestuelle ou l'expression de notre visage détermine la façon dont les autres nous perçoivent. Il est scientifiquement prouvé qu'une confiance en soi saine est la clé du succès dans de nombreux domaines de la vie. Les personnes ayant confiance en elles – pas les personnes arrogantes ni timides ! – paraissent séduisantes, épanouies et sympathiques. En aucun cas donc vous ne devriez laisser la timidité ou l'arrogance prendre le dessus.

Rappelez-vous d'une fois où vous avez rencontré une personne très timide. La timidité chez les enfants est souvent perçue comme un trait de caractère mignon, tandis que les adultes timides paraissent plutôt réticents voire incompétents. La timidité peut aussi être interprétée comme un manque d'intérêt - tout ce que vous devez donc éviter pour un premier rendez-vous.

Si la timidité est un extrême à éviter, l'arrogance en est également un. Pour beaucoup de gens se cache derrière leur arrogance de la peur ou encore de l'insécurité. Mais comment les autres peuvent-ils le savoir, alors qu'ils ne sont pas dans votre tête ?
Faites donc attention à votre langage corporel ! Revenons maintenant à nos deux personnes au café.

La première rencontre face à face : conseils pour adopter le bon comportement lors du premier rendez-vous

Lorsque la porte s'ouvre pour la centième fois, elle entre enfin dans le café. Il panique. Que faire maintenant ? D'un côté il veut ne pas paraître trop euphorique et de l'autre, il ne veut pas paraître indifférent. L' ignorer  avec une extrême froideur serait bien stupide. Bondir sur elle et lui lancer un « Bonjour » franc et massif serait cependant un peu trop. Alors comment trouver le juste équilibre entre trop de détente et trop de nervosité pour paraître simple, aimable, sympathique mais pas pour autant naïf ou même désespéré ?

Elle ne l'a pas encore repéré, mais regarde dans sa direction, il pourrait alors lui faire un signe de la main en souriant pour dire bonjour. De cette façon, il pourra attirer son attention sans pour autant attirer celle du café entier.

Elle avance jusqu'à sa table. Il se sent perdu et hésite : « Je me lève ? Je la salue comment : une bise ou je lui serre la main ? ». Pourtant, ils se connaissent déjà, c'est juste la première fois qu'ils se rencontrent. Est-ce que elle trouverait une bise trop directe et le fait que' il lui serre la main trop sérieux ? Donc oui, messieurs : levez-vous ! Soyez gentleman.

Dans ce cas aussi, les recherches comportementales ont démontrées qu'il est préférable de se lever pour saluer d'une manière cordiale qui permet de maintenir un équilibre entre le « correct » et le « proche ». Il peut-être aussi bien vu, de toucher légèrement le coude de l'autre, lorsque vous vous saluez. Vous vous rapprocherez, tout en étant un tantinet discret et affectueux. Lorsque vous vous assiérez, les commensaux doivent éviter la position face à face, qui impliquerait sérieux et formalité. Un angle de 90 degrés est quant à lui parfait : il participera à rendre votre conversation plus intime, informelle, et agréable. Ils sont à présent installés. Le fait qu'ils aient échangé des messages pendant un certain temps rendra la conversation plus fluide. La glace est maintenant brisée, c'est l'un des principaux avantages des rencontres sur Internet.

Voici comment manifester votre intérêt à votre interlocuteur

Pour quiconque les observe , il n'est pas difficile de voir que ces deux derniers sont impliqués dans une discussion intense, qui ne semble pas être un statu quo. Au contraire, ils montrent à la fois dans leur posture, leurs gestes et leurs expressions faciales qu'ils sont très intéressés par ce que dit l'autre.

Dans la recherche en communication, il y a quelques règles de base pour manifester votre intérêt pour ce que dit votre interlocuteur : un hochement de tête montre à votre interlocuteur que vous écoutez avec attention ce qu'il dit. Vous encouragez ainsi votre interlocuteur à poursuivre son discours.

Votre corps devrait également être positionné dans sa direction, afin d'être plus réceptif à ce qu'il vous dit. Vous devriez aussi de temps en temps rechercher un contact visuel, ou porter votre attention sur l'objet dont il est justement question.

Par exemple, lorsqu' elle explique pourquoi elle a un bandage, il devrait regarder le bandage dont il est question. Lorsque vous répétez les mots ou les idées de votre interlocuteur, vous montrez aussi que vous l'écoutez avec enthousiasme et attention. L'humour peut être un thème délicat lorsque deux personnes ne se connaissent pas encore très bien. Il est possible que votre interlocuteur ne sache pas quand vous faites une blague ou pas, car toutes les personnes ne le montrent pas à travers leurs gestes ou leurs mimiques. N'oubliez donc pas que votre interlocuteur ne peut pas identifier si vous plaisantez ou non sans langage corporel approprié. Selon des recherches sur la communication, voici ici encore un geste qui peut éviter les malentendus : penchez la tête d'un côté et faites lui un léger clin d'œil. Si cela ne semble pas assez naturel, vous pouvez aussi ajouter en souriant qu'il s'agissait d'une blague.

N'oubliez à aucun moment que votre interlocuteur ne vous connaît pas. N'attendez donc pas qu‘il lise dans vos pensées ! Tous les deux semblent en tous les cas avoir vaincu les malentendus et il ne semble plus juste intimidé par elle .Elle voudrait lui faire comprendre qu'elle le trouve très intéressant… Mais comment ?

Voici comment lui manifester votre intérêt, sans pour autant tout annoncer de but en blanc.

Les chercheurs en communication préconisent pour cela de choisir les mêmes moyens que vous utilisez pour montrer que vous êtes réceptif à ce que votre interlocuteur vous dit : une posture ouverte, un sourire et un contact visuel. Les contacts brefs peuvent aussi indiquer de l'intérêt, comme par exemple les rires communs à une plaisanterie. Il y a certaines choses qui peuvent être dites lors d'un premier rendez-vous, comme le fait que vous ayez passé un très agréable moment et que vous souhaiteriez vous revoir !

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Trouver les réponses aux questions sur les faits de Société : Jobbing- Servives entre particuliers, Gagner de l'argent, Faire des économies, l'enfant et l'enseignement, Ouvrir un commerce, Vendeur à domicile indépendant ( VDI ) , le crowdfunding, ETC

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

 Soutenez celles et ceux qui s'investissent chaque jour pour mettre à jour le site. N'hésitez pas à communiquer ce site auprès de vos amis, de votre entourage, de vos proches sur les réseaux sociaux. Vous aussi faites découvrir le site et encouragez les personnes qui contribuent au dévelopement du site. 

Toutes les informations sont données à titre indicatif et n'engage en rien l'éditeur de ce site.
Le site ne peut être tenu  responsable du contenu et décline toute responsabilité en cas d'erreur.

K S N  production :  Concepteur et réalisateur  du Site.  

DRAGON  GROUPE :  LEADER des sites internet dédié aux hommes . Créateurs de projets et de sites Web.

Copyright 2013 , tous droits réservés. Les marques mentionnées sur ce site appartiennent à leurs propriétaires respectifs. 

L'utilisation de ce site implique l'acceptation des Conditions Générales d'Utilisation et des Mentions Légales.

Commentaires (1)

1. Jean (site web) 29/04/2021

C'est un bel article, merci. Tu as bien éclairci la chose et tu proposes des solutions concrètes! merci

Ajouter un commentaire